Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le bateau ivre de Boris Johnson

Certains membres du Gouvernement Johnson, et non des moindres, dépassent les bornes de l'incompétence dans l'affaire du brexit.

On peut trouver exaspérante l'attitude des députés qui une fois de plus ont fait capoter les plans de Boris Johnson, on peut penser qu'il s'agit de l'obstruction pure et simple...sauf que face à l'amateurisme et à la désinvolture de l'exécutif je comprends personnellement qu'ils se méfient et n'aient aucune envie de lui donner un chèque en blanc.

Le dernière démonstration d'ignorance a été donnée par Priti Patel, Secrétaire à l'intérieur (équivalent de notre ministre de l'intérieur) une des membres du Gouvernement formé par Boris Johnson pour constituer sa garde prétorienne de probrexiters durs.

Si les convictions affichées par Madame Patel font peu de place au doute, en revanche, ses connaissances laissent à désirer. La preuve en fut donnée, alors qu'elle était interrogée par le Home Affairs Committee (comité de la chambre des communes qui est chargé de l'examen et du contrôle des dépenses du ministère de l'intérieur) sur les contrôles aux frontières entre l'Irlande du nord et le Royaume-Uni à la suite de l'Accord conclu entre le Gouvernement anglais et l'Union européenne.

Lors de cette intervention à la fois grotesque, risible et effrayante (car ce sont ces gens là qui décident du destin de millions d'autres) Madame Patel s'est avérée incapable de répondre. Elle a tentée d'esquiver piteusement les questions en arguant que cela dépendrait des circonstances (!) et qu'elle ne pouvait pas se prononcer sur des situations qui n'étaient qu'hypothétiques (!!). Or, la question des frontières en Irlande est précisément celle sur laquelle ont buté les négociations du brexit depuis trois ans. Elle était déjà au centre des discussions entre Madame May et l'UE, elle a fait l'objet de l'Accord entre Boris Johnson et l'Union. Et Madame Patel n'est toujours pas au courant...

Ce n'est pas le premier couac sur la question.

Steve Barclay a connu la même mésaventure et a du faire volte face et admettre qu'il y aurait bien des contrôles après l'avoir nié (Monsieur Barclay est tout de même le Ministre en charge du brexit dans le gouvernement Johnson!!!!).

Enfin, Boris Johnson lui-même avait affirmé haut et fort, l'absence de contrôles entre le Royaume-Uni et l'Irlande du nord .

Peut-on supposer que tous ces gens n'aient pas lu l'Accord qu'il veulent faire voter ? Ou qu'ils mentent?

Et dire qu'il y a chez nous des gens pour faire de Johnson leur héros, tout cela parce qu'ils détestent tellement l'Union européenne qu'ils sont prêts à se lancer dans un précipice pour y échapper. Ce sera sans moi. Qu'il sautent les premiers!

Domaguil

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel