03/11/2008

Feu vert européen au refinancement des banques en France

 

La Commission européenne a annoncé le 31/10 /2008, qu’elle autorise différents régimes nationaux d’aide aux établissements de crédit, dont celui prévu par la France.

 

Au lieu d’un mécanisme direct de garantie, le Gouvernement français a choisi de mettre en place une structure créée pour l’occasion. Celle-ci, dénommée société de refinancement des activités des établissements de crédit (SRAEC ) recevra la garantie étatique dont le montant maximum prévu est de 265 milliards d’euros. La SRAEC émettra des titres ainsi garantis afin de prêter aux établissements de crédit qui en contrepartie devront payer une prime additionnelle à un prix normal du marché et prendre des engagements "comportementaux" (concrètement, celui d'être moins restrictives sur le crédit). Les interventions de la SRAEC seront limitées à une durée de cinq ans au maximum.

 

 

Conformément aux principes énoncés par la Commission dans sa communication sur les aides publiques aux institutions de crédit, toutes les banques agrées en France pourront bénéficier des prêts, y compris les filiales de groupes étrangères (principe de non discrimination). Cette aide n’est pas gratuite (tarification couvrant les coûts de financement du plan et garantissant une contribution « équitable » des banques bénéficiaires) ni contraire aux principes de concurrence loyale (pour éviter un usage abusif du plan, des restrictions à certaines pratiques commerciales sont imposées et l’augmentation de l’ensemble des bilans des établissements bénéficiaires est plafonnée).

 

D’où le commentaire de la Commissaire à la concurrence, Neelie Kroes : «Le régime de refinancement français constitue un instrument efficace permettant de renforcer la confiance du marché. Les engagements que nous avons obtenus des autorités françaises permettront de minimiser les distorsions de concurrence».

Domaguil

Commentaires

Un compte à terme à deux noms,est-il garantit pour 2 fois 100000

euros.Merci

Écrit par : Luykx | 24/11/2008

Un compte à terme à deux noms,est-il garantit pour 2 fois 100000

euros dans une banque fortis belge. Merci.

Écrit par : LUYKX | 24/11/2008

La limite s'applique au déposant et non au compte. Dans le cas de comptes joints, il y a deux déposants donc la garantie est effectivement de deux fois le montant minimal garanti (donc, pour un compte dans une banque belge, 100 000 euros, comme s'y est engagé le gouvernement, mais je ne sais pas si la réglementation prévoyant ce nouveau montant garanti a déja été adoptée)

Écrit par : domaguil | 25/11/2008

Écrire un commentaire